Planification et traitement
des systèmes de profilés à joints de dilatation

Vous trouverez sur cette page de précieux conseils pour la planification des systèmes à joints de dilatation

Pourquoi les joints de mouvement sont-ils nécessaires ?

Tout système statistiquement indéterminé est soumis à l'effet de forces internes de contrainte qui sont causées, indépendamment des charges, par des influences telles que les changements de température, la nature des fondations ou le retrait du béton. Ces influences ne peuvent être évitées par la seule construction. Il s'agit, par exemple, des différences de température entre la façade nord et la façade sud ou des différences structurelles entre une construction en hauteur ou un bâtiment plat. Dans ces systèmes, les différentes rigidités de chaque partie de la structure porteuse ont pour effet que les tensions supplémentaires de ces forces de contrainte doivent souvent être absorbées par les parties de la construction déjà exposées aux charges les plus élevées (les parties rigides ajoutent aux charges). Au moment de dimensionner la structure porteuse, le planificateur doit tenir compte de cette contrainte supplémentaire. Si les mesures visant à limiter la formation de fissures deviennent inefficaces et anti-économiques, il importe de mettre en place des joints de mouvement afin de réduire ou de prévenir les forces de contrainte.

Normes et réglementations

Les normes traitent peu de l'implantation et des spécifications des joints.
Les normes DIN 18531-3 « Dachabdichtungen » (étanchéité du toit) et DIN 18195-8 « Bauwerksabdichtungen » (étanchéité structurelle) traitent de l'exécution des joints de mouvement. Quant à la norme DIN 18560-2 « Estriche im Bauwesen » (chapes en construction de bâtiments), elle précise au moins qu'un plan de joints doit être établi pour définir les types de joints et leur implantation. « Pour l'implantation des joints, les règles et normes techniques généralement acceptées et les informations techniques des associations fédérales doivent être observées. »

Les fiches de données correspondantes sont disponibles sur le site de « Bundesverband Estrich und Belag » (Association fédérale des chapes et revêtements)

Types de joints

  • Les joints de construction n'absorbent habituellement pas les mouvements mais séparent les parties individuelles des constructions.
  • Les joints à fissures contrôlées affaiblissent la section transversale de la chape ou du béton. Une fissure contrôlée apparaît pendant le retrait.
  • Les joints de contraction sont insérés uniquement dans les revêtements de sol et la chape et absorbent les mouvements du retrait de la chape.
  • Les joints de construction ou les joints de mouvement séparent la structure porteuse et absorbent les déformations indépendantes de la charge afin d'éviter les tensions supplémentaires.

Mouvements possibles des joints de construction

  • La principale direction de mouvement est le mouvement perpendiculaire par rapport à l'axe du joint.
  • Le mouvement en direction longitudinale du joint est appelé « cisaillement ».
  • Le tassement est le décalage de hauteur entre des parties adjacentes d'un bâtiment.
  • En raison de leur conception, tous les profilés à joints de dilatation ne peuvent absorber ces trois mouvements. Il est donc important de choisir le bon profilé.

Exigences applicables aux profilés à joints de dilatation

Pour pouvoir choisir un profilé adapté à chaque application, la charge prévue pendant l'utilisation doit être connue. Comme pour tous les revêtements de sol, ce n'est pas la répartition égale de la charge qui est décisive, mais la pression de surface spécifique sous les roues. Un petit transpalettes à roues dures peut, par exemple, produire une pression de surface plus élevée qu'un grand chariot élévateur à fourche doté de pneus.

Si un passage sans vibrations est requis, par ex. pour un entrepôt à hauts rayonnages, il faut utiliser des profilés spéciaux à encoches.

En cas d'exigences spéciales en matière d'hygiène, les profilés à inserts souples conviennent car ils se nettoient facilement.

Si les profilés doivent entrer en contact avec des substances agressives, choisissez un modèle en acier inoxydable. Dans le cas de profilés étanches, la connexion avec le scellement de surface adjacent doit être prise en considération. De plus, la cohérence du système revêt une importance particulière. Cela signifie que les bords doivent être étanches et que les pièces formées (terminaisons et intersections) doivent s'imbriquer sans jeu. Pour tous ces systèmes à joints de dilatation, le service supplémentaire du fournisseur est particulièrement important car l'ensemble du système doit être adapté à la course/configuration des joints et toutes les pièces nécessaires doivent être formées et fabriquées avec précision dans l'usine.

Les joints de mouvement ont généralement une durée de vie plus courte que le bâtiment lui-même. Cela signifie que les joints doivent pouvoir été contrôlés et réparés. C'est pourquoi nos profilés à joints de dilatation sont scellés sur la surface visible et les scellements centraux sont remplaçables.

Choisir le bon profilé

Commencez par faire une présélection pour être sûr de chercher dans le bon segment de produits :

  • Charge faible, non étanche : MIGUTEC
  • Charge élevée (non étanche, sauf STD) : MIGUTRANS
  • Charge faible à élevée, étanche : MIGUTAN
  • Scellement de toitures, zones recouvertes de terre, étanche : MIGUPREN
  • Déformations de grande amplitude, profilés parasismiques : MIGUMAX


Pour vous aider à choisir le bon profilé, les tableaux correspondants peuvent être consultés dans nos catalogues et sur notre site Internet :

  • La désignation du profilé se compose de sa dénomination et des hauteurs des supports.
  • La largeur maximale du joint au moment de l'installation, à combler par le profilé. Veuillez tenir compte du fait que la largeur effective du joint pourrait dépasser la dimension planifiée en raison des tolérances de construction.
  • Le mouvement admissible indique dans quelle mesure le joint pourra s'ouvrir (+) ou se fermer (-). Ces valeurs doivent être déterminées par l'ingénieur en structures.
  • Tous les profilés sont disponibles pour diverses superstructures de sol en plusieurs hauteurs. Des combinaisons sont également possibles. Pour déterminer la hauteur des profilés, il importe de prendre en compte la nécessité d'avoir un sol souple (lit de mortier) d'environ 10 mm en dessous des supports. Si la hauteur standard n'est pas suffisante, des hauteurs personnalisées sont disponibles sur demande.
  • On distingue les capacités de charge en classes de produits pour voitures particulières/camions, chariots élévateurs à fourche, selon la norme DIN 1991-1, et pour camions industriels à roues dures.

Vous trouverez sur cette page de précieux conseils pour l'installation des systèmes à joints de dilatation

Sous-sol

Après la planification et la sélection des profilés à joints de dilatation et leur livraison sur le chantier de construction, il reste à les installer de façon professionnelle. À cet effet, nous avons créé des manuels d'installation offrant des informations sur l'installation correcte de chaque groupe de produits. Si vous ne souhaitez pas réaliser l'installation vous-même, nous serons ravis de vous aider à trouver un spécialiste qui s'en chargera. Nous pouvons aussi vous proposer de réaliser l'installation nous-mêmes.

Avant que vous installiez les profilés, il faut vérifier que les données techniques des profilés choisis sont compatibles avec celles du site. La largeur des joints indiquée dans la fiche de données ne peut en aucun cas être dépassée. La capacité de charge attendue doit aussi être revérifiée. À cet égard, il est particulièrement important de différencier les véhicules à roues pneumatiques des véhicules ayant d'autres types de roues. Si vous n'effectuez pas vous-même ce calcul des « roues dures », nos experts sont à votre disposition pour ce faire.

Si vous avez commandé des profilés de longueurs standards, ils doivent être adaptés à la situation et raccourcis en conséquence. Les profilés doivent toujours être centrés sur le joint. S'il y a des pièces formées (terminaisons et intersections), elles doivent aussi être adaptées. Si vous avez commandé des longueurs personnalisées, les profilés livrés sont numérotés et dotés de pièces formées précisément selon vos exigences. Ils pourront donc être rapidement positionnés et installés.

Lit de mortier/lissage des joints

En raison des différences de tolérance du sous-sol et du profilé livré, il est indispensable de lisser la surface/les joints avec du mortier (normalement une couche de 5 à 20 mm) (lit). Le profilé est alors entièrement poussé dans le mortier humide. Un positionnement solide (sans vides) garantit un transfert de charges sûr et permanent. C'est pourquoi il importe d'utiliser uniquement du mortier PCC, PC (époxy) ou PMMA dans une granulométrie adaptée. Il convient aussi de respecter la température minimale de travail requise pour le mortier. Les instructions de travail du mortier doivent être observées dans tous les cas. L'épaisseur du lit de mortier est calculée à partir de celle, préalablement déterminée, de la face supérieure de la finition de sol.

La plupart de nos profilés pouvant être unis par des goujons-connecteurs, il est très facile d'effectuer une installation de plusieurs pièces de profilés exactement à la même hauteur. Les cales d'espacement qui facilitent l'installation doivent être retirées dès que le mortier a durci.

Ancrage

Ensuite, pour ancrer les profilés selon la distance prédéfinie, il est important d'utiliser des chevilles non expansives en raison de la proximité directe des bords des joints. Habituellement, on utilise à cet effet des connecteurs chimiques, que vous pouvez commander chez nous.

Pour certains types de profilés, des inserts synthétiques de scellement doivent être introduits dans les profilés. Dans ce cas, il importe que les inserts soient d'abord entièrement exposés puis enfoncés sur plusieurs points tout au long du profilé. L'insert ne peut être tiré d'un côté ou de l'autre. Pour le remplissage du joint, on utilise un mortier à absorption de charge et à faible retrait de type PC ou PCC en fonction de l'utilisation prévue.

Dans le cas des profilés étanches de la gamme de produits MIGUTAN, des étapes supplémentaires sont requises pour achever l'installation et le scellement dans le système de protection de surface du bâtiment. Ces étapes dépendent des matériaux utilisés.